Sécheresse : en ville, les arbres ont souffert de la chaleur de l'été

Publié
Sécheresse : en ville, les arbres ont souffert de la chaleur de l'été
Article rédigé par
L. Legendre-Trousset, R. Mathé, L Sabas - France 3
France Télévisions

La sécheresse et les canicules de l'été ont affaibli les arbres en ville. Plusieurs solutions sont pensées pour limiter les dégâts et préserver au maximum cette végétation. 

En ville, les arbres, micro-forêts et bosquets représentent des îlots de fraîcheur importants pour lutter contre la chaleur. Cependant, les différentes canicules de l'été les ont affaiblis. "Il y a une fissure de 10 mm là, on voit bien que c'est dû à la sécheresse parce qu'en fait, le système racinaire a puisé dans le sol et la partie aérienne s'est trouvée affaiblie", explique Pascal Gueguen, responsable des espaces verts à Eu (Seine-Maritime).  

Les végétaux fragilisés par le changement climatique 

Affaiblis, les arbres peuvent plus facilement devenir des refuges pour les insectes ou les champignons. Certains, devenus dangereux, doivent être abattus. Chaque arbre coupé est néanmoins replanté. Le changement climatique fragilise les végétaux. En deux ans, à Lille (Nord), 18 000 arbres ont été plantés. Le bitume des cours de récréation a été remplacé par des pavés poreux pour mieux retenir l'eau, mais aussi pour que les arbres ne souffrent pas de la chaleur. "Quand il pleut, 100% de l'eau s'infiltre dans la parcelle et va remplir les nappes phréatiques ou irriguer les arbres", indique Grégory Flament, directeur adjoint de la construction, de la maintenance et de l'énergie durable à Lille.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.