Pyrénées : la délicate cohabitation des éleveurs avec les ours

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Pyrénées : la délicate cohabitation avec les ours
FRANCE 2
Article rédigé par
P.Brugère, F.Capron, S.Jung. - France 2
France Télévisions

Depuis 2004 et l’abattage d’un ours qui avait suscité la polémique, le gouvernement a poursuivi les introductions de cette espèce dans la région. Comment concilier élevage et préservation de l'espèce ? La cohabitation n'est pas si évidente avec les bergers. 

Les ours bruns de Slovénie ont désormais pris leurs marques dans les Pyrénées. Deux fois par mois, les agents de l’office français de la biodiversité relèvent leurs traces. Pour observer les 17 ours présents dans le secteur, les agents disposent d’appareils photos automatiques. L’observation de traces de griffes permet aux agents de détecter la présence des ours.  

Un retour qui ne fait pas l’unanimité 

Dans l’Ariège, la cohabitation entre les ours et les bergers se passe mal. Chaque année, 500 des 600 000 brebis que compte le massif sont tuées par les ours. Bien qu’indemnisés par l’Etat, les éleveurs ne décolèrent pas. Que l'on soit pour ou contre, la présence des ours dans la Pyrénées fracture toujours autant. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biodiversité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.