Chasse : les enclos destinés à la pratique créent la polémique

Publié
Chasse : les enclos destinés à la pratique créent la polémique
France 2
Article rédigé par
F.Bouquillat, F.Daireaux, C.-H.Boudet, L.Monforte - France 2
France Télévisions

En Sologne, les tensions sont extrêmement fortes sur le sujet. Il n’y a pas moins de 5000km de clôture recensés, destinées à enfermer les animaux réservés pour la chasse. Cela crée une discorde, notamment car chasseurs, militants écologistes ou élus sont sur la même longueur d'onde et demandent leur retrait. 

Derrière des grillages, des cerfs ou encore des daims. Ces animaux sont en réalité destinés à la chasse et cela crée la polémique. Les sangliers par exemple, vivent enfermés dans quelques centaines d’hectares avant d’être livrés aux chasseurs. Un membre d’une association de défense des animaux s’est infiltré parmi ces chasses sauvages. "On fait cinq battues, vous aurez toujours une occasion de tir dans la journée", adresse un homme aux chasseurs dans une vidéo filmée en caméra cachée.   

Les clôtures d'1,20 mètres interdites

Raymond Louis, de l’Association des amis des chemins de Sologne, est lui aussi chasseur mais ne supporte plus les 5 000 km de grillages. "On dirait qu’on est dans une promenade carcérale, c’est atroce de voir des choses pareilles", peste-t-il. Lorsque certains animaux réussissent à s’échapper de l’enclos, ils peuvent finir empalés sur les grillages. La maire d'Aubigny-sur-Nère (Cher) a donc décidé d’interdire les clôtures de plus d’un mètre vingt sous peine d’amende. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.