Autoroute A69 : des tensions entre forces de l'ordre et militants

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Autoroute A69 : des tensions entre forces de l'ordre et militants
Autoroute A69 : des tensions entre forces de l'ordre et militants Autoroute A69 : des tensions entre forces de l'ordre et militants (France 2)
Article rédigé par France 2 - I.Delion, D.Breysse, P.Pelé
France Télévisions
France 2
Les militants qui s'opposent au projet d'autoroute A69 continuent d'occuper les arbres, vendredi 16 février. La veille, ils ont été évacués d'une ZAD par les forces de l'ordre.

Perchés dans des abris de fortune, des manifestants veulent empêcher l'abattage d'arbres, vendredi 16 février. Certains campent depuis trois mois et souhaitent tenir un siège. À leurs pieds, des gendarmes mobiles empêchent leur ravitaillement. Le face-à-face continue entre les opposants à l'autoroute A69 et les forces de l'ordre. Jeudi 15 février, une ZAD, zone à défendre, a été le lieu de tensions, avec des jets de pierres contre des grenades lacrymogènes.

Quinze minutes de trajet économisées

Les gendarmes ont évacué des dizaines de manifestants au sol, ce qui était attendu par certains riverains, gênés dans leurs déplacements. Les défenseurs de l'environnement s'inquiètent. "Ça me rend triste de voir que cette zone est considérée comme fort enjeu écologique et qu'on envoie des gaz lacrymogènes", indique Thomas Brail, du groupe de surveillance des arbres. Ce bois se trouve sur le tracé de l'autoroute A69, longue de 53 km, entre Toulouse (Haute-Garonne) et Castres (Tarn), qui doit faire gagner 15 minutes de trajet. Cette autoroute divise la population.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.