Cet article date de plus de huit ans.

Egypte : 50 morts dans des heurts entre islamistes et policiers

D'après le gouvernement égyptien, les heurts qui ont opposé ce dimanche les partisans du président déchu Mohamed Morsi et les forces de l'ordre ont fait au moins 50 morts à travers le pays. Les affrontements ont eu lieu en marge de manifestations pour les 40 ans de la guerre israélo-arabe
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Au moins 50 personnes ont été tuées ce dimanche dans tout le pays, d'après un décompte dévoilé par le ministère
égyptien de la Santé en fin d'après-midi. Bilan, encore provisoire, des
affrontements qui ont opposés des soutiens à Mohamed Morsi et les forces de
l'ordre à l'occasion du 40e anniversaire de la guerre israélo-arabe de 1973. Une guerre que l'Egypte considère avoir gagné.

A lire aussi ►►► La guerre du Kippour, un souvenir vivace 40 ans après

L'armée égyptienne avait déployé de nombreux blindés dans
les rues du Caire alors que les anti-Morsi appelaient également à descendre
dans la rue. Pour tenter d'empêcher les affrontements directs entre les deux camps, les policiers anti-émeute ont utilisé des grenades
lacrymogènes et leurs armes automatiques pour tenter de disperser les
rassemblements d'islamistes.

Depuis le 14 août dernier, les forces de l'ordre égyptiennes ont arrêté plus de 2.000 Frères musulmans et gelé leurs avoirs de la confrérie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.