Cet article date de plus de quatre ans.

Dallas : le suspect mort était un vétéran qui voulait "tuer des policiers blancs"

Le chef de la police de Dallas dans le Texas aux Etats-Unis s'est exprimé lors d'une conférence de presse. Il a confirmé que les forces de l'ordre étaient bien la cible du tireur, un vétéran de l'armée qui a abattu 5 policiers dans la nuit de jeudi à vendredi.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (La voiture de policiers pris pour cible, évacuée à Dallas, vendredi. © MaxPPP)

Le suspect qui s'était retranché dans un parking de Dallas (Texas, Etats-Unis) après avoir abattu cinq policiers, a finalement été tué par un robot explosif de la police jeudi. C'était un vétéran de l'armée américaine, a annoncé ce vendredi soir la police de Dallas dans un communiqué de presse.

Du matériel pour fabriquer des bombes retrouvé à son domicile

Il s'appelle Micah Johnson, 25 ans, c'est un Afro-américain qui était réserviste de l'armée, et qui avait été déployé en Afghanistan entre novembre 2013 et juillet 2014. La police a retrouvé à son domicile du matériel pour fabriquer des bombes, des gilets pare-balles, des armes, des munitions, ainsi qu'un journal. Ce journal doit être analysé par les enquêteurs.

Micah Jonson est mort jeudi soir, après s'être retranché dans un parking. La police a essayé de négocier mais cela n'a pas abouti et des échanges de tirs ont eu lieu, a raconté David Brown, le chef de la police. Un explosif a donc été utilisé par les forces de l'ordre pour neutraliser le suspect. Il est mort dans l'explosion d'un "robot" envoyé par la police. Lors des négociations, le suspect a expliqué qu'il était en colère après les blancs et qu'il voulait tuer des policiers blancs. Il a dit qu'il était contre le mouvement antiraciste qui a organisé la manifestation. Selon la police, cet homme n'est affilié à aucun groupe extrémiste, c'est un loup solitaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.