Cet article date de plus de huit ans.

Hong Kong commémore les événements de Tiananmen

Des habitants de Hong Kong, seul endroit de Chine à commémorer ouvertement la répression du mouvement de la place Tiananmen, ont appelé à ne jamais oublier les étudiants tués par l'armée chinoise, dans la nuit du 3 au 4 juin 1989, sur la grande place de Pékin.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des milliers de Hongkongais se sont retrouvés dans le parc Victoria, le 4 juin 2012, en souvenir du massacre de Tiananmen. (AFP)

Pour le 23e anniversaire de la répression, le 4 juin 2012, des milliers de Hongkongais se sont, comme chaque année, retrouvés dans le parc Victoria pour se souvenir des victimes.

Hong Kong, ancienne colonie britannique rétrocédée à la Chine en juillet 1997, bénéficie d'un statut de semi-autonomie, au bénéfice du modèle prôné par Pékin : «Un pays, deux systèmes». Les habitants y jouissent d'une liberté d'expression inconnue en Chine continentale, où des centaines de militants des droits de l'Homme ont été interpellés, dans une atmosphère tendue, à l'approche de la date anniversaire des événements de la place Tiananmen.
 

AFP, le 4 juin 2012
 

Si cet anniversaire reste toujours sensible pour le régime communiste, il l'est particulièrement cette année avec les luttes de pouvoir qui se trament en coulisse en vue du 18e congrès du parti communiste chinois à l'automne. Une nouvelle génération de dirigeants doit alors accéder au pouvoir.

Plus de deux décennies après le mouvement réprimé dans le sang, la Chine le considère toujours comme une «rébellion contre-révolutionnaire» et refuse d'envisager des compensations pour les proches des victimes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.