Baccarat : l'entreprise bientôt vendue aux Chinois ?

Les cristalleries de Baccarat sont à vendre après que l'actuel propriétaire a décidé de se défaire de l'entreprise.

France 3

C'est l'une des signatures mondialement connues du luxe à la française : Baccarat (Meurthe-et-Moselle) . Des bijoux, des services de table, des luminaires en cristal. La société pourrait bientôt passer sous pavillon chinois. Ses 500 salariés lorrains sont divisés. "Ça fait un peu peur en fait. On se dit : 'si c'est des Chinois, c'est peut-être un peu pour voler le savoir-faire", explique une employée.

Une entreprise vieille de 253 ans

Les salariés ne regretteront pas forcément leur patron depuis 12 ans : Starwood Capital, un fonds d'investissements américains qui n'aurait, justement, pas assez investi dans le cristal. "Je pense que Starwood Capital s'est plus intéressé à Baccarat pour le nom parce que sa seule préoccupation c'était de développer les licences Baccarat pour les hôtels", estime Éric Rogue, de l'intersyndicale de la cristallerie de Baccarat. Créé sous Louis XV il y a 253 ans, Baccarat brille par la qualité de son savoir-faire. Il faut, dit-on, 10 ans pour faire un bon verrier. La transmission des savoirs est donc un atout industriel inestimable.

Le JT
Les autres sujets du JT