Cinq baleines noires sont mortes au Canada en un mois, l'espèce est en voie d'extinction

Il ne reste plus que 413 baleines noires dans le monde après ces cinq morts. 

Une baleine nage dans les eaux de Cape Cod, dans le Massachusetts, le 13 avril 2019.
Une baleine nage dans les eaux de Cape Cod, dans le Massachusetts, le 13 avril 2019. (DON EMMERT / AFP)

Ce sont les premiers décès depuis 2017. Cinq baleines noires, une espèce de mammifère marin en voie d'extinction, ont été retrouvées mortes dans le golfe du Saint-Laurent depuis début juin, ont annoncé jeudi 27 juin les autorités canadiennes.Conséquence de ces morts, le ministère canadien des Transports a réduit à 10 noeuds (19 km/h) la vitesse du trafic maritime dans ces eaux très fréquentées et a interdit la pêche commerciale dans une zone de 16 000 km2.

Les carcasses à la dérive des mammifères, aussi connus sous le nom de baleine franche de l'Atlantique Nord, ont été repérées lors de vols de surveillance, puis suivies par satellite, ont expliqué les autorités lors d'une conférence de presse.

Il reste 413 baleines noires dans le monde

Deux d'entre elles ont pu être ramenées à terre à ce stade et des autopsies ont été réalisées. La première carcasse était celle d'une femelle de 40 ans, appelée Punctuation par les chercheurs, décédée à la suite d'une collision avec un navire, ont-elles ajouté. La seconde carcasse était celle d'un mâle de neuf ans baptisé Wolverine par les biologistes marins, qui n'ont pas pu établir les circonstances du décès. Des autopsies doivent être menées prochainement sur les trois autres baleines noires décédées.

Ces décès portent à 413 la population estimée de baleines franches dans le monde, ont indiqué les autorités canadiennes, qui ont recensé sept baleineaux nés cette année. Cette région de l'est du Canada abrite environ le quart de cette population en voie d'extinction.