Cet article date de plus de neuf ans.

Attentats de Boston : le FBI montre les photos de deux suspects

Le FBI a tenu jeudi soir une nouvelle conférence de presse, pour faire le point sur l'avancée de l'enquête sur l'attentat de Boston lundi dernier. Les enquêteurs ont montré en direct à la télévision les photos de deux personnes présentées comme suspectes ; toute information à leur sujet est la bienvenue. Des photos de meilleure qualité commencent également à circuler sur Internet.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (Shannon Stapleton Reuters)

Deux panneaux rectangulaires, posés sur des chevalets, dans une salle de l'hôtel Sheraton de Boston, remplie de journalistes impatients. La mise en scène est étonnante, mais l'agent spécial du FBI Richard Deslauriers, en charge de l'enquête, est venu devant la presse pour une raison bien précise : présenter les images des deux suspects principaux dans l'enquête sur l'attentat de Boston.

Sur ces images de vidéosurveillance, deux jeunes hommes, baptisés "suspect n°1" et "suspect n°2", tous deux portant un sac à dos, chacun avec une casquette. Ils semblent marcher à rebrousse-chemin de la foule amassée le long de la ligne d'arrivée du marathon, sur les lieux des explosions de lundi dernier.

Les deux hommes, potentiellement "armés et dangereux" selon l'agent Deslauriers, sont activement recherchés pour être interrogés. Une ligne téléphonique a été mise en place pour recueillir toutes les informations possibles ; les photos ainsi que les images de la bande de vidéosurveillance de la rue de Boylston, lieu d'arrivée du marathon lundi dernier, ont également été mises en ligne sur le site Internet du FBI, et largement diffusées sur les réseaux sociaux, que ce soit les comptes du FBI ou de la police.

Une photo en haute résolution sur Facebook

Le quotidien américain New York Times révèle en outre une autre photographie, prise juste après l'explosion par l'un des participants au marathon, David Green. Sur cette photo, publiée dès lundi sur le compte Facebook de son auteur, on peut voir le suspect n°2, celui qui porte une casquette blanche, de manière beaucoup plus claire.

Selon le New York Times, le FBI a demandé à David Green de lui fournir une copie de la photo. 

Le fait de demander l'aide des citoyens américains dans le cadre d'une enquête n'est pas nouveau aux États-Unis, comme l'a rappelé l'agent Deslauriers : "Depuis plus de 100 ans, le FBI a fait appel au public pour qu'il soit ses yeux et ses oreilles. Grâce à l'aide des médias, dans un instant, ces images seront diffusées directement auprès de millions de personnes dans le monde entier" . Le FBI avait déjà, mercredi, diffusé des photos du matériel présenté comme étant celui ayant servi à la fabrication des bombes : un autocuiseur, des morceaux de sac en nylon, des clous et des billes de métal, utilisées pour faire plus de dégâts. Mais, pour l'instant, aucune piste n'émerge encore, entre terrorisme international ou "ennemi de l'intérieur".

Le bilan de l'attentat de Boston est toujours de trois morts, et quelque 180 blessés. Barack Obama est venu jeudi matin participer à une cérémonie oecuménique à Boston, lors de laquelle il s'est directement adressé aux auteurs de l'attentat, en les prévenant : "Nous vous retrouverons !" .

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.