Cet article date de plus de sept ans.

Attentat en Allemagne : l'auteur avait "fait allégeance" à Daech

Selon le ministre bavarois de l'Intérieur, le Syrien qui s'est fait exploser dimanche soir à Ansbach en Allemagne avait "fait allégeance" à groupe djihadiste Etat Islamique. Son geste avait blessé quinze personnes.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Le ministre bavarois de l'Intérieur Joachim Hermann © MaxPPP)

Le ministre bavarois de l'Intérieur, Joachim Hermann, a anoncé lundi qu'une vidéo a été retrouvée dans le téléphone portable du kamikaze. Une première traduction de cette vidéo en arabe a été effectuée. Elle doit à présent être analysée de façon plus approfondie. Selon cette première traduction, le ministre de l'Intérieur bavarois a expliqué que l'auteur de l'explosion a "explicitement annoncé agir au nom d'Allah, a fait allégence à Abou Bakr al Bagdadi (le chef du groupe Etat islamique) et a annoncé expressément une vengeance contre les Allemands qui se mettent en travers de la voie de l'islam " . L'homme a aussi évoqué "une vengeance pour la mort de musulmans " a précisé le ministre. "Il est indubitable qu'il s'agit d'un attentat de nature islamiste " a expliqué le ministre bavarois. 

Un "soldat" du groupe Etat Islamique

Selon le vice-président de la police de Nuremberg, Roman Fertinger, l'homme était originaire d'Alep et il portait des blessures de guerre. Les enquêteurs cherchent désormais à savoir s'il avait un passé militaire. Le kamikaze était un demandeur d'asile syrien âgé de 27 ans. Sa demande d'asile avait été rejetée il y a un an, selon les autorités de Bavière. Il faisait l'objet d'une mesure d'expulsion vers la Bulgarie où il bénéficiait du statut de réfugié, selon le ministre de l'Intérieur allemand Thomas de Maizière. L'homme avait fait deux tentatives de suicide et séjourné dans une clinique psychiatrique.

Lundi après-midi, le groupe Etat islamique a affirmé que le kamikaze était l'un de ses "soldats", selon l'agence Amaq, organe de propagande du groupe terroriste.

À LIRE AUSSI ►►► Un homme se fait exploser dans un restaurant an Bavière

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.