Première taxe antipollution en Chine

Grande première en Chine, qui s’apprête à taxer ses entreprises polluantes.

France 2

Le plus gros pollueur de la planète veut mettre son industrie au vert. Taxer les entreprises chinoises les plus polluantes, c’est l’objectif d’une loi votée dimanche par le parlement. Une première en Chine. Les usines responsables de la pollution de l’air, de l’eau et même de la pollution sonore seront concernées. Le montant est plutôt symbolique, mais l’objectif est politique.

Une loi bien accueillie par la population

Montrer que l’État prend à bras le corps la lutte contre la pollution, responsable de 1,3 million de décès par an. Pour les Chinois qui suffoquent, c’est déjà un bon début. Mais Pékin n’est pas allé jusqu’au bout de la démarche. Dans la liste des polluants taxés, le CO2 n’y figure pas, alors que le pays en est le plus gros producteur du monde. Le texte n’indique pas non plus quelles sanctions seront prises en cas de non-respect de la loi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passants portant des masques contre la pollution traversent une rue à Pékin, le 21 décembre 2016.
Des passants portant des masques contre la pollution traversent une rue à Pékin, le 21 décembre 2016. (JASON LEE / REUTERS)