La famille de Nora Quoirin, Franco-Irlandaise morte en Malaisie, réclame une enquête après le classement de l'affaire

La police malaisienne a conclu à une mort des suites d'une hémorragie interne, écartant tout acte criminel dans la mort de cette adolescente de 15 ans.

Une photo de Nora Quoirin placardée dans une rue de Seremban (Malaisie) pendant les recherches pour retrouver l\'adolescente, le 8 août 2019.
Une photo de Nora Quoirin placardée dans une rue de Seremban (Malaisie) pendant les recherches pour retrouver l'adolescente, le 8 août 2019. (MOHD RASFAN / AFP)

Les parents d'une adolescente franco-irlandaise retrouvée morte dans la jungle malaisienne, en août 2019, ont exigé l'ouverture d'une enquête après le classement de l'affaire par les autorités malaisiennes, a annoncé leur avocat, mercredi 15 janvier. "Nous voulons connaître les circonstances qui ont conduit à sa mort", a déclaré Sankara Nair, qui a adressé sa requête au procureur général Tommy Thomas.

La famille privilégie la piste criminelle, a rappelé l'avocat, soulignant que "de nombreuses questions sont restées sans réponse". "Nous sommes choqués par la décision" des autorités malaisiennes de classer l'affaire, a-t-il ajouté.

Elle avait disparu de son hôtel

Le corps de Nora Quoirin avait été retrouvé, dénudé, au fond d'un ravin, à environ 2,5 km du complexe hôtelier où elle se trouvait avec ses parents en vacances, après dix jours d'intenses recherches ayant mobilisé des centaines de personnes. La police malaisienne a conclu à une mort des suites d'une hémorragie interne, écartant tout acte criminel dans la mort de cette adolescente de 15 ans, atteinte d'un léger handicap mental. 

Elle avait disparu de l'hôtel Dusun Resort, au lendemain de son arrivée. Ce complexe touristique est situé à Seremban, à 70 km environ au sud de Kuala Lumpur, en lisière de la jungle. Une fenêtre avait été retrouvée ouverte dans le pavillon où résidait la famille. La famille a également engagé une procédure au civil contre le complexe hôtelier, réclamant 45 000 dollars de dommages et intérêts.