Boeing disparu : les recherches étendues à l'ouest de la Malaisie

La zone de recherche a été considérablement agrandie, annonce l'armée de l'air malaisienne, mercredi 12 mars. 

Une tour de contrôle de l\'aéroport de Kuala Lumpur (Malaisie), le 9 mars 2014. 
Une tour de contrôle de l'aéroport de Kuala Lumpur (Malaisie), le 9 mars 2014.  (EYEPRESS NEWS / AFP)

La Malaisie a étendu les recherches à la mer d'Andaman pour localiser le Boeing 777 de Malaysia Airlines, mercredi 12 mars. Cette zone est éloignée du plan de vol, mais les autorités pensent que l'avion a pu dévier fortement avant de disparaître. Les efforts semblent donc se déplacer d'est en ouest.

Pressée de s'expliquer sur les informations contradictoires circulant au sujet du sort de l'avion, l'armée de l'air malaisienne a assuré n'avoir "pas exclu la possibilité d'un demi-tour en vol (...) avant que l'avion n'échappe au radar". Les autorités soutiennent que le contrôle aérien a perdu le contact avec le Boeing au large des côtes orientales de la péninsule malaisienne, une heure environ après son décollage de Kuala Lumpur pour Pékin.

Démenti sur d'éventuels débris dans le détroit de Malacca

L'armée de l'air malaisienne a déjà fait état d'un possible demi-tour effectué par l'avion, citant les analyses radar, sans cependant présenter publiquement ces analyses. Dans un rapport officiel (en anglais), les autorités ont par ailleurs démenti les informations d'un média malaisien, selon lesquelles un radar avait détecté l'épave au-dessus du détroit de Malacca entre la péninsule malaisienne, sur sa côte ouest, et l'île indonésienne de Sumatra.

Le Vietnam, pour sa part, a décidé de suspendre "temporairement" les recherches aériennes et de réduire les recherches navales, "en attendant des informations de la Malaisie".