Cet article date de plus de huit ans.

200 migrants afghans et iraniens meurent noyés

Un vieux chalutier transportant quelque 250 migrants a sombré au large de l'île indonésienne de Java. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des migrants secourus ont été pris en charge par les autorités indonésiennes à Trenggalek, le 18 décembre 2011. (SIGIT PAMUNGKAS / REUTERS)

Un vieux chalutier transportant quelque 250 Afghans et Iraniens a sombré au large de l'île indonésienne de Java, samedi 17 décembre, causant certainement la mort de la plupart de ces migrants qui rêvaient d'atteindre l'Australie. Dimanche, les secours n'étaient parvenus à récupérer que 33 passagers - 30 hommes, une femme et deux enfants -, malgré de forts courants et des vagues hautes de cinq mètres.

Quant aux autres, "il est très probable qu'ils soient tous noyés", a déclaré le porte-parole de l'Agence nationale des secours, Gagah Prakoso. "Nous avons envoyé quatre bateaux et deux hélicoptères, mais nous n'avons aperçu personne. Il est impossible, même pour un bon nageur équipé d'un gilet de sauvetage, de rejoindre le rivage dans de telles conditions météo."

Le bateau, d'une capacité de 100 passagers mais qui en transportait 250 selon les récits des survivants, a fait naufrage à 40 milles nautiques du rivage (75 kilomètres environ). Les survivants ont raconté qu'ils venaient, comme les disparus, d'Iran et d'Afghanistan. Ils avaient versé à des passeurs entre 2 500 et 5 000 dollars US (1 900 et 3 800 euros) pour leur voyage vers l'Australie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.