Cet article date de plus de six ans.

Arabie saoudite : la jeune femme apparue en minijupe libérée sans être inculpée

La police l'a relâchée mardi soir et le dossier a été clôturé par le procureur.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
La vidéo d'une femme en jupe suscite un vif débat en Arabie saoudite. Les autorités du pays sont à sa recherche. (@50BM_ / CAPTURE D'ECRAN TWITTER)

La vidéo avait provoqué de vives réactions en Arabie saoudite. Une jeune femme avait été filmée vêtue d'une minijupe dans un site historique du royaume saoudien. Interrogée mardi par la police, elle a finalement été libérée mardi soir, sans être inculpée. Le ministère de l'Information saoudien l'a annoncé mercredi 19 juillet dans un communiqué.

La séquence avait d'abord été publiée sur le compte Snapchat de la jeune femme. Mais de nombreuses captures avaient très vite circulé sur les réseaux sociaux. On y voit la jeune femme sans voile, vêtue d'une minijupe et d'un tee-shirt court, en train de marcher dans un fort historique à Ushaiqer, un village situé à 200 km au nord-ouest de la capitale Ryad.

En public, couvertes de la tête aux pieds

Mardi, la police saoudienne avait indiqué qu'elle interrogeait cette femme. Selon le ministère de l'Information saoudien, la femme a reconnu avoir marché dans ces sites vêtue d'une jupe et non voilée, mais elle a affirmé que les images avaient été postées sur internet sans son consentement.

En Arabie saoudite, les femmes sont tenues de sortir en public vêtues d'une abaya noire, l'habit traditionnel qui les recouvre de la tête aux pieds. Elles n'ont pas le droit de conduire et ont besoin de l'accord d'un tuteur masculin pour travailler, faire des études ou voyager à l'étranger.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.