Sept morts et neuf disparus dans l'effondrement de deux immeubles à New York

Neuf personnes sont toujours portées disparues, après l'explosion qui a également fait plusieurs dizaines de blessés, mercredi, dans le nord de Manhattan.

Les deux immeubles effondrés le 12 mars 2014 se trouvaient dans le quartier d\'East Harlem, à New York (Etats-Unis).
Les deux immeubles effondrés le 12 mars 2014 se trouvaient dans le quartier d'East Harlem, à New York (Etats-Unis). (JUSTIN HEIMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Le bilan a été revu à la hausse, jeudi 13 mars. Et selon les autorités, il devrait encore s'alourdir. Au moins sept personnes sont mortes, et près de 60 autres ont été blessées, à New York, dans l'effondrement de deux immeubles résidentiels, mercredi matin. Neuf personnes sont toujours portées disparues. Le drame a été provoqué par une explosion due à une fuite de gaz, selon le maire de la ville, Bill de Blasio.

Selon un décompte établi par l'AFP auprès de quatre hôpitaux new-yorkais, 63 personnes ont été soignées, la plupart pour des blessures légères. Le président Barack Obama a adressé ses condoléances aux familles des victimes. Jeudi, les pompiers poursuivent leurs efforts pour retrouver d'autres victimes éventuelles sous les décombres.

Plus de 250 pompiers fouillent les décombres

D'après Bill de Blasio, "le seul signe qu'un danger existait est parvenu quinze minutes avant l'explosion", lorsqu'une fuite a été signalée à Con Edison, le fournisseur de gaz. Juste avant l'explosion, un habitant d'un immeuble voisin avait appelé la compagnie pour signaler une odeur de gaz. "Nous avons envoyé sur place, deux minutes plus tard, une équipe qui est arrivée juste au moment de l'explosion", a déclaré Alfonso Quiroz, porte-parole de Con Edison.

L'explosion s'est produite à 9h30, heure locale (14h30 heure de Paris), à l'angle de la 116e rue et de Park Avenue, dans le quartier majoritairement hispanique d'East Harlem, dans le nord de Manhattan. Plus de 250 pompiers ont fouillé toute la journée les décombres enfumés des deux immeubles en brique de six étages, qui contenaient quinze appartements.

EVN

De nombreux témoins de l'accident ont publié des photos saisissantes du désastre sur les réseaux sociaux.

"J'ai cru que c'était la fin du monde"

Un témoin a raconté sur CBS qu'il était en train de dormir quand une explosion a fait trembler son lit et le sol de son appartement. "J'ai cru que c'était la fin du monde, que c'était un tremblement de terre ou quelque chose comme ça, c'était terrible."

En fin de journée, une volute de fumée blanche s'élevait toujours dans le ciel du quartier, non loin du nord de Central Park, tandis que des centaines de policiers étaient sur place pour contrôler la zone. De nombreux camions de pompiers étaient également présents, échelles déployées.