Costa Rica : le rockeur de centre gauche Carlos Alvarado est élu président

Il n'a pas hésité à à jouer de la guitare durant la campagne électorale.

Le nouveau président du Costa Rica, Carlos Alvarado, le 24 mars 2018 à San José, la capitale du pays.
Le nouveau président du Costa Rica, Carlos Alvarado, le 24 mars 2018 à San José, la capitale du pays. (EZEQUIEL BECERRA / AFP)

Un rockeur prend la tête du Costa Rica. Dimanche 1er avril, Carlos Alvarado, le candidat de centre gauche, a été élu président du Costa Rica. Ancien ministre du Travail et des Affaires sociales de l'actuel gouvernement, le nouvel élu est aussi un fan de rock. Il n'a pas hésité à jouer de la guitare durant la campagne électorale.

Carlos Alvarado, 38 ans, porte le même nom que son adversaire, le conservateur Fabricio Alvarado, et tout comme lui, il est un ancien journaliste qui aime chanter. Mais la ressemblance s'arrête là. Tandis que son opposant, un pasteur protestant évangélique de 43 ans, se montre fermement opposé au mariage homosexuel, lui est au contraire favorable aux unions entre personnes de même sexe. Il propose par ailleurs un rôle accru de l'Etat pour promouvoir l'économie et défendre les droits de l'homme.

Ancien membre du groupe de rock "Dramatika"

C'est durant ses études universitaires que Carlos Alvarado a développé son goût pour la musique, en intégrant un groupe de rock progressif, Dramatika. Le nouveau président a étudié les sciences politiques, avec un passage par l'université du Sussex, au Royaume-Uni. En tant que candidat du parti sortant, il a dû se démarquer de l'actuel gouvernement secoué par une affaire de trafic d'influence.