DIRECT. Zimbabwe : la menace d'une destitution se précise pour Robert Mugabe

Le président de 93 ans refuse de quitter ses fonctions. Son propre parti veut lancer une procédure de destitution à son encontre.

Une manifestation d\'étudiants à Harare (Zimbabwe) pour la destitution de Robert Mugabe.
Une manifestation d'étudiants à Harare (Zimbabwe) pour la destitution de Robert Mugabe. (AFP)
Ce qu'il faut savoir

Un pas de plus vers la destitution du président du Zimbabwe. Robert Mugabe a  ignoré, lundi 20 novembre, l'ultimatum qui le sommait de mettre un terme à ses trente-sept ans de règne. Après l'avoir évincé de sa direction, son parti, la Zanu-PF, lui avait laissé jusqu'à lundi midi, heure de Paris, pour partir, faute de quoi il lancerait contre lui une procédure de destitution qui pourrait prendre plusieurs jours.

Robert Mugabe refuse de quitter ses fonctions. Lors d'un discours télévisé dimanche soir, le plus vieux dirigeant en exercice de la planète, âgé de 93 ans, a indiqué qu'il restait le "commandant en chef" du pays.

Une manifestation anti-Mugabe. L'influent chef des anciens combattants, Chris Mutsvangwa, a annoncé l'organisation d'une nouvelle manifestation anti-Mugabe dans la capitale.

Coup de force des militairesLes militaires ont pris le contrôle du pays dans la nuit de mardi à mercredi pour protester contre la décision de Robert Mugabe de limoger le vice-président Emmerson Mnangagwa.