VIDEO. Burundi : les manifestants font reculer les forces de l'ordre dans Bujumbura

Les contestataires burundais, qui protestent contre un nouveau mandat du président sortant, s'en sont violemment pris à une policière qu'ils accusaient d'avoir tiré sur eux.

REUTERS

Les affrontements entre les manifestants burundais qui protestent contre une nouvelle candidature du président sortant et les forces de l'ordre sont de plus en plus violents. Ces heurts ont débuté il y a 17 jours. Mardi 12 mai, la police a ouvert le feu sur des habitants qui contestent la volonté de Pierre Nkurunziza de concourir pour un troisième mandat.

Une policière violemment malmenée

Des policiers ont fait usage de leurs armes à Butarere, un quartier de Bujumbura, où une femme a été tuée, selon un manifestant. Les contestataires s'en sont violemment pris à une policière qu'ils accusaient d'avoir tiré sur eux. Les forces de l'ordre ont réussi à la secourir des mains d'une foule nombreuse. A plusieurs reprises, les policiers ont été forcés de reculer.

Une grenade a, par ailleurs, coûté la vie à deux personnes dans un autre quartier de la capitale, rapporte la presse locale. Ces décès portent à 22 morts le bilan des affrontements entre forces de l'ordre et manifestants depuis le 26 avril, date à laquelle la contestation a débuté.

Une femme policière attaquée pr les manifestants dans le quartier de Buterere, à Bujumbura (Burundi), le 12 mai 2015.
Une femme policière attaquée pr les manifestants dans le quartier de Buterere, à Bujumbura (Burundi), le 12 mai 2015. (GORAN TOMASEVIC / REUTERS )