Tunisie: un magasin «interdit aux homosexuels et aux athées»…

«Interdit d’entrer aux homosexuels et aux athées», peut-on lire sur la devanture de ce qui est apparemment un café internet à Tunis. Mais on trouve des messages similaires sur d’autres devantures de la capitale tunisienne, a dénoncé l’association Shams qui lutte contre l’homophobie.

Affichette apposée sur un magasin de Tunis, apparemment un café internet, expliquant en arabe: «Interdit d\'entrer aux homosexuels et aux athées (capture d\'écran de Twitter).
Affichette apposée sur un magasin de Tunis, apparemment un café internet, expliquant en arabe: «Interdit d'entrer aux homosexuels et aux athées (capture d'écran de Twitter). (Capture d'écran de Twitter )

«Un restaurant, une épicerie, un café Internet, deux magasins vendant des vêtements et des téléphones, un taxi... et un même message : ‘‘Interdit aux homosexuels’’», rapporte le site internet de France 24. Un commerce a même étendu cette interdiction aux… athées !

Ces messages sont apparus le 21 avril 2016 après l’intervention, la veille, à la télévision du vice-président de l’association Shams, Ahmed Ben Amor. Ce dernier s’était exprimé pour défendre les personnes gays après des propos jugeant que l’homosexualité était une «maladie».


Les informations sont remontées grâce à des photos prises par des internautes qui les ont ensuite diffusées sur les réseaux sociaux. Informations vérifiées par Shams. «C’est la première fois que nous voyons de tels messages dans les commerces», dit-on à l’association. Laquelle rappelle qu’une telle pratique est sanctionnée par la loi tunisienne qui «interdit de refuser de vendre des produits ou de fournir des services à un client».

Magasin de Tunis avec une affichette interdisant aux homosexuels d\'entrer (capture d\'écran de Facebook)
Magasin de Tunis avec une affichette interdisant aux homosexuels d'entrer (capture d'écran de Facebook) (Capture d'écran de Facebook)

En Tunisie, les personnes jugées «coupables» de pratiques homosexuelles sont passibles de trois ans de prison.