Mort de Ben Ali, l'ancien dictateur tunisien

Balayé par la Révolution de jasmin en janvier 2011, Zine El-Abidine Ben Ali est mort jeudi 19 septembre en Arabie saoudite à l'âge de 83 ans. Il y vivait exilé.

FRANCE 3

L'ancien président de la Tunisie, Zine El-Abidine Ben Ali, est mort à l’âge de 83 ans jeudi 19 septembre en Arabie saoudite, où il était exilé depuis 2011. Un exile forcé par la Révolution de jasmin, qui a mis fin à 23 ans au pouvoir. Il a même été le premier dirigeant balayé par les "printemps arabes". Un mois avant sa fuite, les Tunisiens étaient descendus dans la rue, demandant la fin du tyran. Si la répression a eu lieu pendant plusieurs semaines, l'armée a fini par rallier le peuple, sifflant la fin de la présidence de Ben Ali.

Des promesses de liberté, la corruption pour réalité

En 1987, Zine El-Abidine Ben Ali succédait à Habib Bourguiba, le père de la révolution, devenu sénile. Il promettait alors la liberté et la prospérité, mais les Tunisiens auront la dictature et la corruption. Mais la France ferme les yeux, et les présidents défileront auprès de leur homologue tunisien, entretenant des relations cordiales.

Le JT
Les autres sujets du JT
La président tunisien Zine El-Abidine Ben Ali à l\'aéroport de Tunis, le 22 décembre 2010.
La président tunisien Zine El-Abidine Ben Ali à l'aéroport de Tunis, le 22 décembre 2010. (FETHI BELAID / AFP)