Migrants en Tunisie : des artistes annulent leurs concerts

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Face au sort des migrants en Tunisie, des artistes annulent leurs concerts dans le pays.
Migrants en Tunisie : des artistes annulent leur concert Face au sort des migrants en Tunisie, des artistes annulent leurs concerts dans le pays. (France 2)
Article rédigé par France 2 - E. Samuel
France Télévisions
France 2
En Tunisie, des migrants ont été expulsés de la ville de Sfax et déplacés vers des zones désertiques, à la frontière avec la Libye. Afin d’alerter sur cette situation, des artistes ont décidé d’annuler leurs concerts.

Mercredi 2 août, les fans tunisiens de BigFlo et Oli attendaient avec impatience le concert des deux artistes. Finalement, les deux frères toulousains ne se sont pas produits au festival de Carthage. C’était un moyen pour eux de protester contre la situation migratoire en Tunisie. "On a beaucoup parlé entre frères. Nous ne voulons pas faire le show à Carthage en ayant connaissance de la situation actuelle. On reporte le concert", ont-ils indiqué.

Plusieurs décès

Dimanche 30 juillet, c’était le rappeur Gims qui avait pris la même décision en annulant un concert à Djerba prévu le 11 août. Tous dénoncent le sort des migrants d’Afrique subsaharienne dans le pays. Depuis plusieurs semaines, ils sont très nombreux à avoir été chassés, notamment de la ville de Sfax. En cause : la mort d’un Tunisien début juillet à la suite d’un affrontement entre locaux et migrants. Depuis, des centaines de migrants sont expulsés vers des zones désertiques à la frontière entre la Tunisie et la Libye. Plusieurs d’entre eux ont trouvé la mort.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.