Somalie : au moins huit civils tués dans le siège d'un hôtel de Mogadiscio par des jihadistes shebab

"Les forces de sécurité ont réussi à secourir environ 60 [civils], et aucun n'a été blessé", a déclaré la police, ajoutant qu'un membre des forces de l'ordre avait également été tué.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Au moins huit civils ont été tués dans l'attaque d'un hôtel par des jihadistes shebab, à Mogadiscio (Somalie), le 27 novembre 2022. (GOOGLE MAPS)

Au moins huit civils ont été tués dans le siège d'un hôtel attaqué dimanche 27 novembre par des jihadistes shebab, à Mogadiscio, a annoncé lundi le porte-parole de la police somalienne. "L'opération de ratissage à l'hôtel Villa Rose est terminée", a-t-il ajouté. "Les forces de sécurité ont réussi à secourir environ 60 [civils], et aucun n'a été blessé", a-t-il poursuivi, ajoutant qu'un membre des forces de sécurité avait également été tué.

Le porte-parole de la police somalienne a indiqué que l'attaque avait été menée pendant presque 21 heures par six personnes. "Cinq ont été abattues et une s'est fait exploser", a-t-il déclaré. Les shebab, groupe affilié à Al-Qaïda qui tente de renverser le gouvernement central somalien depuis 15 ans, ont revendiqué l'attaque.

Des coups de feu sporadiques et des explosions avaient été entendus lundi dans la matinée aux alentours de l'hôtel Villa Rose, fréquenté par des hauts fonctionnaires et des parlementaires, et situé à quelques pâtés de maisons des bureaux du président somalien. Toutes les routes menant au quartier avaient été bloquées par les forces de sécurité, ont constaté les correspondants de l'AFP. Cette nouvelle attaque intervient alors que le président somalien, élu en mai, a décidé d'engager depuis trois mois une "guerre totale" contre les shebab.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Somalie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.