LA PHOTO: les conflits pour la terre et l'eau enfièvrent le Nigeria

Deux prêtres et 17 fidèles assassinés dans l’attaque de leur église ont été enterrés le 22 mai 2018, dans le nord du Nigeria. Une région touchée par des affrontements meurtriers entre agriculteurs sédentaires, majoritairement chrétiens, et éleveurs peuls nomades musulmans, que les premiers accusent de saccager les terres agricoles avec leurs troupeaux. Un conflit qui prend une tournure religieuse.

lors des funérailles de 19 membres d\'une congrégation catholique au Nigeria, un mois après l\'attaque menée contre leur église. L\'Etat de Benue central, dans le nord du Nigeria, a été frappé par une vague de troubles meurtriers opposant agriculteurs chrétiens et éleveurs fulanis musulmans. L\'accès à la terre et à l\'eau serait à l\'origine de ce conflit qui prend de plus en plus une tournure religieuse.
lors des funérailles de 19 membres d'une congrégation catholique au Nigeria, un mois après l'attaque menée contre leur église. L'Etat de Benue central, dans le nord du Nigeria, a été frappé par une vague de troubles meurtriers opposant agriculteurs chrétiens et éleveurs fulanis musulmans. L'accès à la terre et à l'eau serait à l'origine de ce conflit qui prend de plus en plus une tournure religieuse.
Des ecclésiastiques portent les cercueils des deux prêtres, lors des funérailles de 19 membres d'une congrégation catholique au Nigeria, un mois après l'attaque menée contre leur église. L'Etat de Benue central, dans le nord du Nigeria, a été frappé par une vague de troubles meurtriers opposant agriculteurs chrétiens et éleveurs fulanis musulmans. L'accès à la terre et à l'eau serait à l'origine de ce conflit qui prend de plus en plus une tournure religieuse.