En RDC, le choléra accentue la misère des réfugiés dans les camps

Depuis début 2020, dans l'est de la RDC, une épidémie de choléra affecte les "personnes déplacées internes" qui fuient les combats entre groupes armés.

Le coronavirus Covid-19 fait la une des médias et l'épidémie d'Ebola reste la principale préoccupation de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Mais en République démocratique du Congo, l'OMS rappelle que de graves épidémies comme le choléra touchent aussi les populations. Notamment les réfugiés qui fuient les violences entre groupes armés dans l'est du pays.

Le journaliste Samir Tounsi et le photographe Alexis Huguet se sont rendus dans les camps. 8 photos illustrent ce propos.

18
Le Nord-Kivu, épicentre de la dernière épidémie d'Ebola qui a fait plus de 2 200 morts depuis août 2018, se trouve confronté à une autre épidémie, le choléra. Celle-ci affecte principalement les personnes réfugiées dans des camps.    ALEXIS HUGUET / AFP
28
Plusieurs dizaines de milliers d'hommes, de femmes et d'enfants ont fui les combats entre groupes armés, héritage des guerres du Congo des années 1990. Ces combats ont éclaté fin  2019 entre la milice Maï-Maï de Nduma Défense of Congo Rénové et une coalition d'autres groupes armés, selon des experts de l'ONU.      ALEXIS HUGUET / AFP
38
Les réfugiés vivent aujourd'hui dans des camps situés principalement dans les montagnes de Masisi où ils doivent lutter quotidiennement contre la faim et la misère.   ALEXIS HUGUET / AFP
48
Dans ces camps, le manque d’hygiène et d’accès à l’eau potable facilite la propagation du choléra.      ALEXIS HUGUET / AFP
58
  "J'ai fui mon village. Nous ne pouvions plus aller aux champs. Beaucoup de gens sont morts parce que des affrontements ont éclaté, très tôt un matin", explique à l'AFP une Congolaise hutue de 26 ans, mère de cinq enfants. Elle vit aujourd'hui dans un camp de 8 000 personnes.      ALEXIS HUGUET / AFP
68
"Trois de mes enfants ont contracté le choléra. Un est décédé", explique une femme à l'AFP. "Ici, dans le camp, nous n'avons pas assez de toilettes. Plus de 180 personnes utilisent les mêmes. Comme il y a toujours du monde, les enfants défèquent à l'extérieur."      ALEXIS HUGUET / AFP
78
Plusieurs unités de traitement anti-choléra ont été ouvertes par Médecins sans Frontières qui signalent plus de 500 cas et plusieurs morts. Environ 685 000 déplacés survivent dans ces zones montagneuses, estime MSF.      ALEXIS HUGUET / AFP
88
L’Afrique est le continent le plus touché par le choléra. Les cas signalés représentent chaque année plus de la moitié des cas dans le monde (1,3 à 4 millions de personnes) et 21 000 à 143 000 en meurent.         ALEXIS HUGUET / AFP