Nigéria : 82 lycéennes libérées par le groupe Boko Haram

Après trois ans de captivité, elles sont enfin libres. 82 des 276 lycéennes qui avaient été enlevées en 2014 par le groupe jihadiste Boko-Haram ont été remises à la Croix-Rouge.

France 2

L'information est officielle elle fait la une des journaux télévisés au Nigéria. 82 lycéennes de la ville de Chibok ont été libérées samedi 6 mai. Ces jeunes filles font partie des 276 lycéennes kidnappées lors de l'attaque de leur école elles avaient alors entre 12 et 18 ans. Depuis elles auraient été converties de force à l'Islam et mariées à leurs geôliers.Elles ont été libérées dans une zone de brousse tout près de la frontière camerounaise.

Encore 120 captives

Les jeunes filles ont été échangées contre des activistes de Boko Haram prisonniers de l'armée. Le mouvement "Bring back our girls" rassemble au Nigéria, et partout dans le monde, tous ceux qui comme Michèle Obama luttent contre l'oubli. Parce qu'après cette libération il reste environ 120 jeunes femmes toujours captives du groupe Boko Haram

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants du collectif \"Bring back our girls\" manifestent à Lagos, au Nigeria, le 14 avril 2016. 
Des manifestants du collectif "Bring back our girls" manifestent à Lagos, au Nigeria, le 14 avril 2016.  (PIUS UTOMI EKPEI / AFP)