VIDEO. Revivez le retour de Serge Lazarevic en France en un peu plus de 3 minutes

L'ex-otage français a été accueilli mercredi à 7h45 par François Hollande à l'aéroport militaire de Villacoublay (Yvelines). 

CLAUDE SEMPERE - FRANCE 2

Un sourire aux lèvres, Serge Lazarevic, le dernier otage français dans le monde jusqu'à sa libération mardi 9 décembre, a été accueilli mercredi à 7h45 par François Hollande à l'aéroport militaire de Villacoublay (Yvelines). L'homme de 51 ans a été détenu plus de trois années au Sahel par Aqmi.

"Je n'ai pas beaucoup de force"

"Etre otage, c'est un peu compliqué, c'est pas très simple", a dit Serge Lazarevic dans un bref discours sur le tarmac. "Je n'ai pas beaucoup de force", s'est-il excusé. "La vie est belle de retrouver la liberté", poursuit-il. Sa fille, Diane, sa mère et sa sœur étaient à ses côtés.

Serge Lazarevic a ensuite longuement étreint le fils de Philippe Verdon. Ce dernier a été enlevé en sa compagnie par des hommes armés le 24 novembre 2011 dans un hôtel de Hombori, au Mali. Philippe Verdon a été retrouvé mort d'une balle dans la tête en 2013. Le président de la République a profité de l'accueil de l'ex-otage pour mettre en garde les Français sur "les zones à risque" : "Faites en sorte de ne pas aller où vous pouvez être enlevés", a déclaré le chef de l'Etat depuis le tarmac de la base aérienne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Serge Lazarevic et François Hollande sur le tarmac de l\'aéroport militaire de Villacoublay (Yvelines) le 10 décembre 2014.
Serge Lazarevic et François Hollande sur le tarmac de l'aéroport militaire de Villacoublay (Yvelines) le 10 décembre 2014. (CHRISTOPHE ENA / AP / SIPA)