Cet article date de plus de trois ans.

Égypte : élection présidentielle sans grand intérêt

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Egypte : élection présidentielle sans grand intérêt
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les Égyptiens sont appelés aux urnes ce lundi 26 mars pour une élection présidentielle sans enjeu. Le seul rival du président Sissi est un de ses partisans.

C'est une élection sans suspense qui s'ouvre ce lundi matin en Égypte puisque l'actuel président Abdel Fattah al-Sissi est assuré d'être reconduit, lui qui avait déjà été élu il y a quatre ans avec 97% des suffrages. Le pouvoir égyptien a progressivement au cours des derniers mois écarté tous ses adversaires crédibles pour ne conserver qu'un seul autre candidat : un homme d'affaires de 65 ans qui il y a encore quelques semaines appelait à voter pour le président sortant.

Faible participation en vue

Ce vote pourrait donc se résumer à une sorte de référendum. Les opposants du maréchal appellent au boycott, que ce soient les islamistes des Frères musulmans ou les révolutionnaires de la place Tahrir. Le taux de participation pourrait être assez faible. Les autorités ont décidé d'étaler le vote sur trois jours pour masquer au mieux le manque d'intérêt pour ce scrutin de la population égyptienne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Egypte

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.