Cet article date de plus de huit ans.

En Afrique du Sud, Obama ne verra pas son "héros" Mandela

Le président américain et son épouse n'iront pas à l'hôpital, mais rencontreront la famille de l'ancien président sud-africain.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le couple Obama, accueilli par le président sud-africain Jacob Zuma et son épouse, à Pretoria, le 29 juin 2013. (JEROME DELAY / AP / SIPA)

Il ne rencontrera pas son "héros". Le président américain Barack Obama, en visite en Afrique du Sud, ne se rendra pas au chevet de Nelson Mandela, toujours hospitalisé dans un état critique à Pretoria. "Le président et la Première Dame vont rencontrer en privé des membres de la famille Mandela pour leur présenter leurs voeux et leurs prières en ce moment difficile", a déclaré un responsable américain, sous couvert d'anonymat. "Par égard pour la paix et le confort de Nelson Mandela, et pour les souhaits de sa famille, ils n'iront pas à l'hôpital", a-t-il ajouté.

Le président américain, qui effectue la deuxième étape d'une tournée africaine débutée au Sénégal, avait déclaré vendredi qu'il n'avait pas besoin "d'une photo" avec l'icône mondiale de la liberté et du pardon. Il n'avait toutefois pas formellement exclu d'aller lui rendre visite, s'en remettant à la famille. Il a finalement rencontré quelques proches et téléphoné à la femme de Mandela, Graça Machel pour lui transmettre son "soutien". "Je suis honorée" par ces messages, "que j'ai déjà transmis à Madiba", a-t-elle précisé dans un communiqué.

Barack Obama a rencontré le leader de la lutte anti-apartheid en 2005, alors qu'il était jeune sénateur. Ils se sont depuis parlé à plusieurs reprises au téléphone. Une nouvelle rencontre entre les deux hommes, qui furent tous deux les premiers présidents noirs de leur pays et lauréats d'un prix Nobel de la Paix, a été rendue impossible par la dégradation de l'état de santé de Nelson Mandela, hospitalisé depuis trois semaines.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nelson Mandela

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.