Afghanistan : les raisons d'une déroute

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Afghanistan : les raisons d'une déroute
FRANCE 2
Article rédigé par
D.Schlienger, R.Miri, H.Horocks - France 2
France Télévisions

La progression des talibans aura donc été fulgurante ces derniers jours. Pourquoi si vite ? Pourquoi les occidentaux évacuent-ils à la hâte leurs ressortissants ? À quoi ressemblera le nouveau régime ?

Ils se mettent en scène sur la tribune du Sénat à Kaboul. C'est tout un symbole : les talibans sont désormais au pouvoir. En quatre mois, ils ont reconquis l'Afghanistan. Pourquoi est-ce allé si vite ? Quand le retrait des troupes américaines est annoncé, les talibans, chassés il y a 20 ans, sont galvanisés et commencent leur offensive dans le nord du pays, souvent accueillis par des libérateurs par une partie de la population, lassée de la présence américaine.

Aveu d'échec

Les combattants talibans sont environs 70 000. En face, l'armée afghane est plus nombreuse, mais ne peut ou ne veut pas se battre. "L'armée n'était pas soutenue non plus par un gouvernement dont tout le monde sait qu'il était très corrompu", analyse le général Dominique Trinquand, spécialiste des relations internationales. Pourquoi les occidentaux se retirent-ils ? Officiellement, l'objectif de lutte contre le terrorisme est atteint. Selon Joe Biden, les États-Unis n'étaient pas intervenus pour construire une nation, il est donc temps de retirer les dernières troupes. Selon les experts, c'est un aveu d'échec devant une situation intenable pour les Occidentaux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afghanistan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.