Incendies en France : comment expliquer leur multiplication en 2022 ?

Publié Mis à jour
Incendies en France : comment expliquer leur multiplication en 2022 ?
FRANCE 2
Article rédigé par
F.Mathieux, O.Longueval, J.Ricco, J.Weyl, M.Beaudouin, L.Dulois - France 2
France Télévisions

Depuis le début de l'année 2022, 48 415 hectares ont pris feu en France. Avec la sécheresse historique du pays, les incendies touchent de nouvelles zones. Le réchauffement climatique fait craindre une répétition des feux. 

Des incendies ont eu lieu dans le Finistère et dans le Calvados durant l'été 2022. Ceux-ci sont-ils inhabituels ? Oui, car leur localisation est étonnante. Ainsi, la moitié nord de la France n'a pas été épargnée par les feux. Un agriculteur a vu son exploitation être presque entièrement détruite par les flammes. En 2022, 48 415 hectares ont brûlé, mais l'été n'est pas terminé. Lors de la canicule historique de 2003, plus de 70 000 hectares ont pris feu et plus de 80 000 en 1976 avec la grande sécheresse. 

Le réchauffement climatique accentue le risque d'incendie 

"Les déficits hydriques ont commencé dès l'hiver, on est arrivé avec des sols forestiers qui n'étaient pas rechargés en eau", explique Bernard Prevosto, chercheur en écologie forestière à l'INRAE (Institut national de recherche pour l'agriculture et l'environnement). Pour lui, les épisodes de sécheresse liés au réchauffement climatique sont inquiétants, car ils vont se répéter à l'avenir. Les semaines à venir seront compliquées, puisqu'une nouvelle vague de chaleur a commencé, lundi 8 août. Les pompiers, sursollicités en juillet, sont inquiets pour la suite. 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.