Pourquoi fait-il si chaud en plein mois d'octobre ?

La France devrait frôler ce week-end des records de chaleur pour la saison.

Des baigneurs profitent du soleil, le 17 octobre 2014 à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques).
Des baigneurs profitent du soleil, le 17 octobre 2014 à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques). (IROZ GAIZKA / AFP)

Du soleil, partout, sur toute la France. Des campings et des terrasses qui font le plein à Lacanau (Gironde). L'été joue les prolongations samedi 18 octobre dans l'hexagone. Selon les prévisions de Météo France, le mercure devrait atteindre ce week-end les 25°C à Paris, 23°C à Strasbourg (Bas-Rhin) et jusqu'à 30°C dans le sud.

Francetv info revient sur ce phénomène météorologique exceptionnel en trois questions.

Est-ce un record pour un mois d'octobre ?

Presque. La France a connu ces dernières années plusieurs mois d'octobre chauds, en 2006, 2005, 2001 et 1995. Mais, ces années-là, "la température avait chuté près le 15 octobre et la chaleur était localisée, dans le Nord-Est, le Sud-Ouest ou bien en Méditerranée", explique Michel Daloz, prévisionniste à Météo-France. Cette année, il faut chaud sur tout le pays et très tard dans le mois.

Selon le prévisionniste, "il faut remonter à 1954 pour trouver des valeurs aussi chaudes à cette date". Il y a 60 ans, il avait fait par exemple 26°C à Paris (contre 25 prévu ce samedi). "C'est digne d'un mois d'août, estime Michel Daloz. Normalement, à cette époque, la moyenne devrait être de 16° au Nord et 19° au Sud".

Comment expliquer ces températures ?

Selon Michel Daloz, ce beau temps exceptionnel est le fruit de plusieurs facteurs : des perturbations bloquées sur l'Atlantique, un anticyclone sur l'Europe centrale, une vaste dépression à l'ouest de l'Irlande, et entre les deux, un flux de sud rapide de l'Espagne sur l'ouest de la France. Résultat, "de l'air très chaud remonte d'Afrique", explique le prévisionniste. "On a toutes les conditions pour avoir ce temps-là, et elles sont rarement réunies", constate-t-il.

Pour le prévisionniste, le réchauffement climatique n'est pas automatiquement en cause. "Même si le réchauffement planétaire se vérifie en effet, on ne peut pas forcément y associer des événements ponctuels comme celui-ci", nuance-t-il.

Combien de temps cela va-t-il durer ?

Cela dépend de la région où vous habitez. Selon les prévisions de Météo France, il va faire beau sur l'ensemble du pays jusqu'à dimanche. Mais, dès lundi, le temps va se dégrader dans le Nord, avec une température de 18°C contre 24 à 26°C dans le Sud. Mardi, la pluie arrive et les températures chuteront pour tout le monde mercredi, avec 15 au Nord et 18 au Sud. Météo France prévoit tout de même un léger redoux pour le week-end suivant, avec des moyennes de 19 au Nord, 22 au Sud.