Pollution de l'air : où ne fait-il pas bon respirer sur la planète

Plus de 90% de la population mondiale respire un air qui ne respecte pas les normes. C'est le chiffre alarmiste publié mardi 27 septembre par l'Organisation Mondiale de la Santé. Anne-Laure Barral, spécialiste environnement à France info, nous explique ce résultat dans le détail. 

92% de la population mondiale vit dans des endroits où les niveaux de qualité de l\'air ne correspondent pas aux niveaux fixés par l\'OMS sur la qualité de l\'air ambiant pour les particules fines dont le diamètre est inférieur à 2,5 microns (PM2.5).
92% de la population mondiale vit dans des endroits où les niveaux de qualité de l'air ne correspondent pas aux niveaux fixés par l'OMS sur la qualité de l'air ambiant pour les particules fines dont le diamètre est inférieur à 2,5 microns (PM2.5). (OMS)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Plus de 90% de la population mondiale respire un air qui ne respecte pas les normes. C'est le chiffre alarmiste publié mardi 27 septembre par l'Organisation Mondiale de la SantéEn prenant les données de plus de 3000 lieux dans le monde, l'OMS présente une cartographie des endroits où il fait bon ou mauvais respirer. Une carte que détaille Anne-Laure Barral, spécialiste environnement à France info.

Franceinfo : Vous avez regardé cette carte et c'est un carton jaune pour la France

Anne-Laure Barral : On voit qu'effectivement la France dépasse les normes fixées par l'OMS sur les particules fines, sauf à la pointe de la Bretagne et dans le Massif Central. Les grandes agglomérations parisiennes, de l'est de la France ou dans la vallée du Rhône en revanche, sont en orange. On le sait aujourd'hui, ce n'est pas parce qu'on est en haut du Mont Blanc que l'on ne respire pas de particules puisque l'hiver les poussières du trafic routier des vallées montent jusqu'en haut des montagnes. A la campagne, les particules formées par les sulfates ou les nitrates des champs vont aussi se mesurer dans l'air. 

Quelles sont les normes de qualité de l'air ?

Il faut savoir qu'on ne regarde pas toujours les même polluants, ni au même niveau. A l'intérieur ça va être les moisissures, les solvants. A l'extérieur, le souffre, les particules, les oxydes d'azote. L'OMS s'est concentré sur le problème des particules fines, qui sont l'un des polluants très problématiques pour nos poumons et pour notre système cardio-vasculaire. L’OMS fixe une norme très stricte de 10 micro-grammes de particules dans un mètre cube d'air en moyenne par an. En France, la norme est de 20 micro-grammes, mais nous estimons quand même que 60% de la population française ne respire pas un air qui respecte cette norme.

92% de la population mondiale respire un air ambiant trop pollué... et en France ?
92% de la population mondiale respire un air ambiant trop pollué... et en France ? (Visactu)

Où respire-t-on le moins bien sur la planète ?

En Italie, la plaine du Pô et la région de Milan sont dans le rouge. C'est pire au sud de la Méditerranée, en Afrique subsaharienne en passant par la péninsule arabique, en Inde ainsi que dans le centre et l'est de la Chine. On voit aussi que les villes d'Amérique Centrale et d'Amérique du Sud sont dans le rouge, avec des niveaux annuels supérieurs à 70 micro-grammes de particules par mètre cube d'air en moyenne.

Les activités humaines, les transports, le chauffage, les feux de cuisson à l’intérieur des maisons, l’industrie, l’agriculture expliquent ces taux de particules élevés. Mais les tempêtes de sable, par exemple, aggravent aussi le problème même au milieu du désert, loin de toute civilisation.

Finalement, les endroits où il fait bon respirer sont plutôt du côté de l'Amérique du Nord, du nord de la Russie, de la pointe de l’Amérique du Sud, de l’Australie. Bref, dans des zones peu peuplées et très ventées où la météo chasse les particules.

Finalement, on voit qu'il y a encore beaucoup d'endroits respirables, comment on arrive à 92% de la population mondiale exposée?

Parce que nous nous concentrons dans ces endroits où l'air est chargé de particules. Imaginez-vous respirer les particules du feu de cuisson qui a servi a chauffé votre repas, les gaz d'échappement d'une mégalopole comme Mexico, et si vous travaillez dans une centrale à charbon, vous êtes toujours exposé à un excès de particules, ce qui est le cas de millions de personnes dans les pays à faible revenu par habitant, comme en Inde ou encore au Nigéria.

Consultez ici la carte interactive de l'OMS sur la pollution de l'air ambiant avec une résolution à 10 km près (le temps de chargement des données sur votre zone spécifique peut prendre quelques minutes)