Italie : 30 personnes tuées dans les intempéries

L'Italie est toujours confrontée à des inondations et des intempéries d'une rare violence. Le bilan est extrêmement lourd. Depuis une semaine, 30 personnes sont mortes. La polémique enfle sur les constructions en zones inondables.

Voir la vidéo
FRANCE 2

En Italie, depuis une semaine, les violentes intempéries ont coûté la vie de 30 personnes. Parmi eux, le docteur Liota, qui était parti en pleine tempête prendre son service à l'hôpital de Corleone (Italie). Emportée par les flots, sa voiture a été retrouvée dans une parcelle agricole, vide. Avec le retour du soleil, les pompiers ont élargi le champ des recherches. Avec un drone, ils survolent les alentours, mais sont très pessimistes. 36 heures après le déluge, on ne voit pas comment le médecin aurait pu survivre à la violence des flots.

Des dégâts qui vont coûter des milliards d'euros

En Italie, la polémique sur le drame de Casteldaccia enfle. Dans une maison, une famille de 12 personnes s'était réunie pour célébrer la Toussaint. Les flots en furie ont traversé la villa, neuf personnes sont mortes, coincées à l'intérieur. Polémique, car cette maison louée pour quelques jours aurait dû être rasée en 2011, après une précédente inondation. Dans ce bassin, enserrées entre mer et montagnes, beaucoup de constructions sont illégales. Huit millions de personnes en Italie vivent dans l'équivalent des zones inondables. Deux millions d'entre elles devraient être expropriés, mais l'État n'est pas assez fort pour faire respecter la loi. Les dégâts de ces derniers jours vont se chiffrer en milliards d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un camping-car renversé par les eaux à Casteldaccia, près de Palerme (Italie), le 4 novembre 2018. 
Un camping-car renversé par les eaux à Casteldaccia, près de Palerme (Italie), le 4 novembre 2018.  (ALESSANDRO FUCARINI / AFP)