Crues : la solidarité en faveur des sinistrés en Moselle

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Crues : la solidarité en faveur des sinistrés en Moselle
Crues : la solidarité en faveur des sinistrés en Moselle Crues : la solidarité en faveur des sinistrés en Moselle (France 2)
Article rédigé par France 2 - C. Arnold, H. Strobel, T. Walter
France Télévisions
France 2
En Moselle, la décrue a commencé sur la Nied, samedi 18 mai, mais sera lente. Plusieurs maisons ont été inondées. Parfois, les voisins se sont organisés pour prêter assistance aux sinistrés. Reportage à Filstroff.

Il avait plus d’un mètre d’eau dans certaines rues de Filstroff (Moselle), samedi 18 mai. La Nied voisine a quitté son lit brutalement. Rapidement, la solidarité s’est organisée. En attendant les pompiers, les membres d’un club nautique voisin sont venus prêter main-forte aux habitants. "Une vingtaine étaient bloqués dans leur maison, on leur a demandé s’ils avaient besoin d’un coup de main, proposé du pain", explique Fabian Huwig, du canoë club de Bouzonville (Moselle). En début d’après-midi, des pompiers venus en renfort ont débuté la reconnaissance. Chaque maison a été visitée une à une. 

La Nied toujours hors de son lit 

À pied puis en canoë, l’opération a pris toute une partie de l’après-midi. La crue est historique, de mémoire d’habitants. Pour certains sinistrés, c’est déjà l’heure des premiers bilans, guère réjouissants. Dans une buanderie, l’eau a presque tout envahi. "Tout est foutu, je pense, machine à laver, sèche-linge et frigo", déplore un habitant. Il est impossible pour l’heure de chiffrer les dégâts. La Nied, toujours hors de son lit, reste menaçante dans la soirée. 

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.