Vols suspendus à Quimper : première conséquence de la tempête Ulla

Six départements de l'Ouest de la France sont en vigilance orange, vendredi matin, pour des risques liés au vent, aux fortes vagues et aux crues. La méfiance concerne les Côtes-d'Armor, le Finistère, le Morbihan, la Loire-Atlantique et la Manche où les plus fortes rafales sont attendues en soirée. Il faut ajouter pour la vigilance les crues, l'Ille-et-Vilaine. L'appel à la prudence est lancé dans des secteurs déjà fragilisés par de précédentes intempéries. La nouvelle tempête s'appelle Ulla.

(Maxppp)

Déjà
frappés depuis plusieurs semaines par des inondations et des tempêtes d'hiver, plusieurs
départements de l'Ouest vont se retrouver vendredi sous un régime venteux. Selon
Météo-France, le passage d'une dépression va générer de fortes vagues
sous un vent tempétueux. Ce vendredi matin, des rafales à 80 km/h ont été déjà
relevées à la pointe bretonne.

A LIRE AUSSI ►►► Climat :
vers des inondations à répétition dans le futur ? 

A LIRE AUSSI ►►► Vagues-submersions : pourquoi et comment elles arrivent ?

La vigilance orange pour le vent

Elle concerne les départements du Finistère, des Côtes
d'Armor, du Morbihan et de la Manche. Le
vent va progressivement se renforcer ce vendredi après-midi. En
soirée, les rafales dépasseront les 100 km/h pour atteindre 120 km/h, dans
l'intérieur des terres du Finistère et même 140 km/h sur les caps les plus exposés. Conséquence : les vols sont suspendus à l'aéroport de Quimper. L'appel à la vigilance concerne les balades sur le littoral et il vise aussi des secteurs, des arbres et des bâtiments déjà fragilisés par les précédentes tempêtes, avec des risques de chutes de branches et d'objets.

Parmi les villes bretonnes inquiètes de la brutalité hivernale de la météo : Morlaix. Les habitants sont sur le qui-vive, des entreprises et des commerces s'adaptent en attendant le retour du vent et des averses. Les fleuristes, sinistrés la veille de Noël, espèrent une Saint-Valentin épargnée. Hervé Cressard, de France Bleu Breizh Izel décrit l'organisation du quotidien à Morlaix, entre deux bulletins d'alerte météo.

La surveillance orange pour les vagues 

Selon les prévisions de Météo-France, de très fortes vagues sont aussi attendues sur la façade
atlantique et celle de la Manche à partir de vendredi soir. Le niveau
de la mer très élevé et de fortes vagues risquent de provoquer des submersions sur
le littoral du Finistère, du Morbihan et la Loire Atlantique.

A LIRE AUSSI ►►► Intempéries en Grande-Bretagne : Cameron demande l'aide de l'UE