"Earth Hour" 2021 : "La déforestation continue d'avancer à un rythme alarmant", alerte le WWF

L'ONG dédiée à la protection de l'environnement invite les citoyens du monde entier à éteindre les lumières entre 20h30 et 21h30 samedi soir. La 15e édition de "l'Heure pour la planète" veut sensibiliser aux ravages de la réduction de la surface des forêts. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un acte de déforestation illégale du parc nationale de La Macarena en Colombie, le 3 septembre 2020. (RAUL ARBOLEDA / AFP)

Partout dans le monde, des monuments, la tour Eiffel notamment, éteindront leurs lumières à partir de 20h30 samedi 27 mars, à l'occasion de la 15e édition du Earth Hour ("Heure de la planète"). Cet évènement, organisé par le WWF, met cette année l'accent sur les ravages de la déforestation. La régression de la surface des forêts "continue d'avancer à un rythme alarmant, 43 millions d'hectares entre 2004 et 2017, c'est l'équivalent de deux tiers de la superficie de la France", se désole sur franceinfo Véronique Andrieux, directrice générale du WWF France.

"En raison de la pandémie, Earth Hour va se faire de manière 100% digitale", explique Véronique Andrieux, même si beaucoup de personnes devraient éteindre leurs lumières par solidarité entre 20h30 et 21h30. "C'est essentiellement une action symbolique, une action de mobilisation digitale massive qui mobilise des millions de personnes à travers le monde pour provoquer un déclic, un éveil à la crise climatique que nous traversons", défend la directrice générale de WWF France.

L'ONG dédiée à la protection de l'environnement appelle à signer une pétition pour lutter contre la déforestation importée dans le cadre de la campagne 'Together for Forest' (ensemble pour les forêts). Pour Véronique Andrieux, "la meilleure manière de prévenir de futures pandémies est bien d'arrêter de détruire les milieux naturels, dont les forêts."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.