Belgique : deuil national décrété après les inondations meurtrières

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Belgique : deuil national décrété après les inondations meurtrières
France 2
Article rédigé par
M.Burgot. C.Cuello, O.Labalette, E.Noel - France 2
France Télévisions

Un deuil national a été décrété mardi 20 juillet en Belgique. Le dernier bilan n'est pas définitif mais fait état de 20 morts et 20 disparus. L'armée a été déployée afin de venir aux secours des habitants. Des pompiers français et membre de la sécurité civile se sont rendus sur place.

Dans la banlieue de Liège, la sécurité civile française vient au secours de la Belgique. La plupart des sinistrés ne souhaitent pas partir et attendent la décrue pour nettoyer. Un homme, malgré le danger, traverse une rue inondée pour rejoindre une maison : "ma belle-mère, qui habite au coin, est montée au premier étage hier, ça fait deux heures qu'elle ne répond plus", explique-t-il.

Le couple royal au chevet des sinistrés


Dans une autre maison, une femme en convalescence doit être évacuée en lieu sûr, elle laisse son mari et ses enfants : "j'ai été hospitalisée, il me fallait absolument des médicaments parce que je risque une inflammation". Au loin, trois enfants à secourir dont un bébé. Dans la maison, il n'y a plus d'électricité et plus rien à manger, la mère a dû se résoudre à quitter les lieux. Sur la commune de Pepinster (Belgique), une maison s'est effondrée partiellement. La violence des courants a fragilisé toutes les fondations. Le couple royal belge est au chevet des sinistrés. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Climat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.