Canicule en Europe : les records de chaleur battus en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne

Il a fait jusqu'à 40,5 °C dans l'Ouest de l'Allemagne. 

Un nageur saute d\'un tremplin dans une piscine de Bielefeld (Allemagne).
Un nageur saute d'un tremplin dans une piscine de Bielefeld (Allemagne). (FRISO GENTSCH / DPA / AFP)

L'Europe a chaud. Des records de chaleur absolus ont été franchis, mercredi 24 juillet, en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne, le pire restant à venir, jeudi, dans une Europe occidentale qui suffoque.

"Nouveau record de température en Allemagne! A 40,5°C, le record précédent de 40,3°C (Kitzingen, 5 juillet 2015) pour toute l'Allemagne a été battu aujourd'hui à Geilenkirchen!", dans l'ouet du pays, a twitté le DWD le service météorologique allemand dans la soirée.

Dans l'après-midi aux Pays-Bas, le mercure avait étteint 38,8 degrés Celsius à Gilze Rijen, dans le sud, puis 39,2 à Eindhoven. Le dernier record datait de 1944, avec 38,6°C, selon l'Institut royal météorologique néerlandais.

Le métal se dilate sur certains ponts d'Amsterdam

La chaleur est telle que le métal se dilate sur certains ponts, à Amsterdam et Haarlem, les rendant difficiles à manoeuvrer. Des employés municipaux les aspergent d'eau pour tenter de les refroidir. Dans le même but, la chaîne de télévision locale RTV Oost propose aux téléspectateurs une "télé-fraîcheur", qui diffuse en live stream des images d'archives de paysages enneigés.

Plusieurs centaines de cochons ont eu moins de chance : ils sont morts dans la nuit de mardi à mercredi dans une ferme à Middelharnis, dans l'ouest des Pays-Bas, à cause de la chaleur et d'une panne de ventilation, selon les médias locaux.

"Code rouge" en Belgique

La Belgique, où le "code rouge" canicule a été déclenché pour la toute première fois, a elle aussi battu un record historique. Une température de 39,9°C a été mesurée mercredi à la base militaire de Kleine-Brogel, dans le nord-est, a indiqué David Dehenauw, chef prévisionniste à l'Institut royal météorologique (IRM). Il s'agit de "la température la plus élevée depuis le début des observations en 1833", a-t-il souligné.