Canicule : 53 départements placés en alerte orange

La canicule n'a pas fini de nous faire suer. Dans la nuit du lundi 24 au mardi 25 juin, les températures vont avoir du mal à baisser. Et ce n'est que le début de cette épisode caniculaire.

France 3

Une chaleur accablante. Les rues sont désertes et les terrasses de bar étaient vides lundi 24 juin à Strasbourg (Bas-Rhin). Sur la place Kléber, les températures atteignaient les 34°C. À Paris, sur la place de la République, les Parisiens ont aussi subi la chaleur à la surface, mais aussi sous terre dans le métro. Les agents ont d'ailleurs distribué des bouteilles d'eau aux voyageurs. "Il ne fait pas froid dans le RER", ironise un voyageur.

Travail ou baignade

La campagne n'est pas épargnée par les fortes chaleurs. Il fait 33°C à l'ombre à Chevinay (Rhône), dans une production fruitière. Malgré la canicule, la cueillette des cerises doit continuer. À Marseille (Bouches-du-Rhône), les professionnels de la mer doivent s'adapter aux fortes chaleurs. Les mareyeurs sont obligés de prendre des précautions supplémentaires pour préserver la qualité du poisson. Pour ceux qui ont la chance d'être déjà en vacances, les fortes chaleurs rimaient avec baignade et bonne humeur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Parisiens se raffraichissent, le 20 juin 2019 à Paris Plage.
Des Parisiens se raffraichissent, le 20 juin 2019 à Paris Plage. (MANUEL COHEN / AFP)