Elon Musk et Mark Zuckerberg se disent "prêts pour un combat en cage"

Le propriétaire de Twitter et le fondateur de Facebook s'opposent depuis des années mais la tension est montée d'un cran avec l'annonce du développement d'un réseau social concurrent à celui récemment racheté par le patron de Tesla et SpaceX.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Photo de Mark Zuckerberg, le 23 octobre 2019, à Washington, et de Elon Musk, le 16 juin 2023, à Paris. (MANDEL NGAN,ALAIN JOCARD / AFP)

"Envoie-moi le lieu." Après s'être défiés sur leurs réseaux sociaux, les patrons de Twitter et de Facebook, Elon Musk et Mark Zuckerberg, se sont mutuellement invités, jeudi 22 juin, à s'affronter physiquement dans une cage (comme lors d'un combat de MMA). L'échange a provoqué une pluie de réactions sur les réseaux sociaux, ainsi que des paris sur le vainqueur potentiel, Mark Zuckerberg émergeant clairement comme le favori.

Les deux géants de la tech s'opposent depuis des années sur leurs conceptions opposées du monde, de la politique à l'intelligence artificielle. Mais l'animosité entre eux a encore grimpé d'un cran avec l'arrivée d'un possible concurrent direct pour Twitter. Peu après le rachat du réseau social par Elon Musk, Meta, la maison-mère d'Instagram, WhatsApp et Facebook annonçait son souhait de lancer une plateforme sociale similaire, fondée sur le texte, qui viendrait donc rivaliser directement avec Twitter.

Capture d'écran de la réponse postée par Mark Zuckerberg sur Instagram, le jeudi 22 juin. (CAPTURE D'ECRAN INSTAGRAM)

Depuis cette annonce, Elon Musk a multiplié les messages sur Twitter à l'encontre de Mark Zuckerberg. Le point culminant est arrivé il y a quelques jours lorsque le fondateur de Tesla et SpaceX a posté sur son compte : "Je suis prêt pour un combat en cage lol". Mark Zuckerberg, qui est lui-même adepte d'arts martiaux et poste des vidéos de combats, a répondu mercredi sur Instagram avec une capture d'écran du message d'Elon Musk, suivie de la mention "Envoie-moi le lieu".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.