TikTok et la musique : quelques notes et des millions de vues

Tessae, jeune chanteuse de 19 ans, sort son EP "Été", après avoir cartonné sur un réseau social devenu un phénomène en matière de musique : TikTok. Un réseau sur lequel émergent de nouvelles stars, une radio musicale qui alimente les playlists des adolescents. L'industrie musicale vit-elle là un nouveau tournant ?

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
TikTok, application indispensable désormais pour booster sa "popularité". (HAYOUNG JEON / EPA)

Dès les premières notes, Mathilde et Baptiste, chez eux à Paris, ne peuvent s'empêcher d'esquisser quelques mouvements, un début de chorégraphie. Le morceau qu'on leur fait écouter, ils le connaissent depuis un bon moment : Bling, de la chanteuse Tessae.

Un premier EP, Printemps, en plein confinement, des millions de vues plus tard et en relation constante avec ses fans, Tessae, jeune Marseillaise de 19 ans, sort vendredi 4 septembre un deuxième EP, Été, très attendu. Elle y aborde des thèmes souvent délicats, comme le harcèlement de rue, après avoir évoqué ses douleurs adolescentes dans ses premiers titres. Elle le reconnaît aisément : "J'ai toujours voulu essayer de faire passer des messages à travers ma musique [...] pour montrer aux autres que j'ai pu m'en sortir même si j'étais très mal à une période, sans beaucoup d'espoir".

Clairement, sans TikTok cela aurait été plus long. J'y serais arrivée à un moment ou à un autre mais ça m'a vachement aidée.

Tessae

La musique comme support

TikTok est devenu un terrain d'émergence pour jeunes artistes, mais pas que. La jeune Mathilde, grande utilisatrice, explique : "Il y a même des vieilles musiques que je fais écouter à mes parents en croyant que c'est nouveau, alors qu'elles datent de quand ils avaient mon âge !". Ainsi, ces derniers sont tombés des nues quand elle leur a "fait découvrir" récemment Sound Of Silence de Simon & Garfunkel, presque 60 ans d'âge.

Je ne fais même pas exprès mais parfois ça m'envahit et je fais des chorégraphies pendant la journée, n'importe quand.

Louise, 12 ans, utilisatrice de TikTok

Sur TikTok, la musique est un support pour se filmer en train de danser. C'est ce qui a séduit Louise, 12 ans, une jeune Bayonnaise, qui affirme que danser lui permet de se "canaliser". Elle passe tellement de temps sur l'application que tous les titres qui alimentent ses playlists personnelles - sur Deezer - proviennent de danses repérées sur TikTok. Et chaque semaine apporte son lot de nouveaux succès.

L'un des exemples les plus frappants est celui de Moon et son break "And it went like". Des millions d'utilisateurs à travers le monde, dont une certaine Jennifer Lopez, ont adopté ce titre signé Matthieu Hocine, alias Kid Francescoli, issu de son album Play Me Again, sorti il y a trois ans.

J'ai compris la viralité du truc [...] C'est que du bonus pour moi, car beaucoup plus de gens connaissent ma musique.

Mathieu Hocine, alias Kid Francescoli

Grâce à ce succès immense, il a gagné des dates de concert à l'étranger, en attendant des jours meilleurs. Même jeune, Baptiste a compris l'intérêt pour les marques, remarquant les nombreux "placements de produits" sur l'application. Avec Tessae, Wejdene, Doja Cat aux États-Unis et beaucoup d'autres, TikTok est un argument commercial pour les maisons de disques, une aubaine pour les stars de la plateforme, mais revenus toujours minimes pour les artistes dont la musique habille les vidéos. Le modèle est encore à creuser.

TikTok et l'émergence musicale, le reportage de Yann Bertrand
--'--
--'--

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.