Qui est ce Finlandais qui cartonne sur YouTube en écrabouillant des trucs avec une presse hydraulique ?

Après plusieurs mois d'anonymat, les vidéos de Lauri Vuohensilta sont désormais vues un million de fois chacune.

Lauri Vuohensilta pose devant la presse hydraulique qui l\'a rendu célèbre sur YouTube, dans son atelier de Tampere, en Finlande.
Lauri Vuohensilta pose devant la presse hydraulique qui l'a rendu célèbre sur YouTube, dans son atelier de Tampere, en Finlande. (LAURI VUOHENSILTA)

Sa voix est encore plus hésitante au téléphone que dans ses vidéos. "Je suis vraiment surpris par ce succès, c'est arrivé si soudainement !" Il faut dire qu'il y a encore un mois, Lauri Vuohensilta était encore un parfait inconnu. Mais depuis trois semaines, les séquences dans lesquelles il écrase des objets à l'aide de sa presse hydraulique industrielle ont transformé ce Finlandais de 29 ans en vedette de YouTube.

Personnages Lego, papier à bulles, poupée Barbie... Après quelques accords de metal et une courte introduction dans un anglais au fort accent, Lauri Vuohensilta écrabouille dans un grand éclat de rire tout ce qui lui passe par la main.

La promesse de sa chaîne, Hydraulic Press Channel, va droit au but : "Vous voulez voir des trucs se faire écrabouiller par une presse hydraulique ? Vous êtes au bon endroit". Interrogé par francetv info, le jeune homme, qui travaille le métal dans sa petite usine familiale de Tampere, dans le sud de la Finlande, explique avoir eu l'idée de se lancer sur la plateforme de vidéos en ligne après avoir été inspiré par d'autres vidéastes.

Un million de vues par vidéo

Il cite volontiers parmi ses modèles la chaîne Carsandwater, où l'on peut voir des balles de nickel chauffées à blanc déposées sur toutes sortes d'objets, ou encore la célèbre émission "Will it Blend ?", où des iPhone sont passés au mixeur. "J'avais envie de faire quelque chose de ce style, et comme j'utilise régulièrement ma presse hydraulique au travail, tout cela m'a semblé naturel", continue Lauri Vuohensilta.

Ses premières vidéos, postées en octobre, n'ont qu'un succès confidentiel. Il faudra attendre qu'un internaute décide d'en partager une sur Reddit au milieu du mois de mars pour que tout s'emballe. "Depuis, toutes mes vidéos ou presque se retrouvent sur la page d'accueil du site !" s'enthousiasme le jeune homme. Chacune de ses créations est désormais visionnée au moins un million de fois, et les internautes raillent avec une certaine tendresse l'accent de Lauri Vuohensilta, ou s'extasient devant les créations en pâte à modeler que sa femme prépare avant qu'elles ne soient écrasées en guise de bonus de fin de vidéo.

Je crois que les gens adorent nous entendre rire, ma femme et moi, en tournant nos vidéos. On me dit souvent que cela apporte de la bonne humeur, et ça me fait très plaisir.Lauri Vuohensiltaà francetv info

"Un palet de hockey m'a explosé près de l'œil"

Pour arriver à garder un rythme de publication soutenu (environ deux vidéos par semaine), le jeune homme prend en compte les idées d'objets à détruire glissées par les internautes dans les commentaires, ou sur une sous-section de Reddit créée par des fans.

Avec parfois des propositions étranges : "Ce sont eux qui m'ont inspiré la dernière vidéo, dans laquelle j'écrase de petites presses hydrauliques avec ma grande presse hydraulique, ou encore celle avec un palet de hockey sur glace", raconte Lauri Vuohensilta. Il précise d'ailleurs avoir eu une sacrée frayeur lors du tournage de cette séquence : "Je ne m'attendais pas à ce que le palet explose si fort ! J'en ai reçu un bout tout près de l'œil, mais heureusement, je portais des lunettes de protection. Depuis, j'ai investi dans un encadrement en Plexiglas pour éviter les accidents."

Le jeune homme, qui n'a pas encore reçu d'argent de la part de YouTube au titre du partage des revenus liés à la publicité, ignore encore si son activité lui permettra d'arrondir vraiment ses fins de mois. D'ici là, il explique vouloir écraser un canard géant en plastique, avant de s'attaquer à des batteries au lithium. "Il faudra d'abord que j'améliore la sécurité de mon installation, parce qu'elles peuvent exploser", ajoute-t-il, prudent. 

Mais son but ultime, confie-t-il à un fan sur Reddit, serait de détruire le bouton "Play" en métal doré qu'envoie YouTube aux producteurs de contenus qui atteignent le million d'abonnés. Cela ne devrait pas trop traîner : trois semaines après avoir rencontré le succès, sa chaîne Hydraulic Press Channel en compte plus de 450 000.