Cet article date de plus de dix ans.

Les physiciens du Cern espèrent découvrir l'an prochain les premières preuves de l'existence de mondes parallèles

Ils comptent aussi découvrir de nouvelles dimensions, chers aux auteurs de science-fiction.Alors que le plus grand accélérateur de particules au monde, le Grand collisionneur de hadrons (LHC), passe à la vitesse supérieure, les scientifiques du Cern portent un intérêt croissant à la "nouvelle physique".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un écran de contrôle du Cern montrant des collisions de particules à ultra haute énergie. (AFP PHOTO / FABRICE COFFRINI)

Ils comptent aussi découvrir de nouvelles dimensions, chers aux auteurs de science-fiction.

Alors que le plus grand accélérateur de particules au monde, le Grand collisionneur de hadrons ( LHC), passe à la vitesse supérieure, les scientifiques du Cern portent un intérêt croissant à la "nouvelle physique".

Celle-ci pourrait bouleverser la vision actuelle de l'univers et de son fonctionnement.

"Univers parallèles, formes inconnues de matière, nouvelles dimensions (...) Il ne s'agit pas de science-fiction bas de gamme mais de théories physiques très concrètes que les scientifiques tentent de confirmer via le LHC et d'autres expériences", écrivent les physiciens du groupe Théorie du Cern dans un bulletin publié ce mois-ci.

Optimisme
L'optimisme règne parmi les centaines de scientifiques du Cern parce que le LHC, projet d'un coût de 10 milliards de dollars, a atteint ses plus tôt que prévu.

La semaine dernière, le directeur général du Cern, Rolf Heuer, a fait état de cinq millions de collisions de protons par seconde le long de l'anneau de 27 km de circonférence qui reproduit les conditions immédiates de l'après Big Bang survenu il y a 13,7 milliards d'années.

Selon les scientifiques du Cern, de nouvelles dimensions pourraient laisser des indices de leur existence dans des accélérateurs comme le LHC en se manifestant comme des canaux de fuite pour l'énergie créée lors des collisions de protons. Des univers parallèles pourraient se cacher dans ces dimensions.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tech / Web

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.