Apple retire l'application "Juif ou pas juif?" au niveau mondial

Le géant américain l'a supprimée en début de semaine, selon l'avocat de quatre associations antiracistes qui abandonnent leur action en justice.

Logo d\'un Apple Store, à Shanghai (Chine), le 21 septembre 2011.
Logo d'un Apple Store, à Shanghai (Chine), le 21 septembre 2011. (JING WEI / IMAGINECHINA / AFP)

C'est la fin de la polémique qui avait "horrifié" le président de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra), comme le rapportait Le Nouvel Obs.com. Le géant américain Apple a retiré mondialement son application "Juif ou pas juif ?" en début de semaine, a affirmé jeudi 24 novembre l'avocat de quatre associations antiracistes. Les représentants d'Apple en France n'ont pas confirmé cette information.

L'Union des étudiants juifs de France (UEJF), J'accuse, SOS Racisme et le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap) se sont donc désistés de leur action en justice contre Apple.

3 500 personnalités listées comme juives

Sur le site de l'Apple Store, l'ingénieur qui avait adapté le site américain jewornotjew.com pour cette application française, Johann Levy, écrivait : "Listées pour vous, des milliers de personnalités juives (de par leur mère), à 'moitié juives' (de par leur père), ou converties". Or la loi interdit la mise à disposition de ce type d'informations sans le consentement des intéressés.

Ce retrait mondial fait suite à de précédentes limitations. Le 14 septembre, Apple avait annoncé le retrait de la vente en France de cette application qui faisait scandale. Le 18 octobre, il avait étendu ce retrait à toute l'Europe. Mais l'application, qui offrait une liste de 3 500 personnalités désignées comme juives, restait disponible ailleurs dans le monde.