Cet article date de plus de douze ans.

Une hausse de 19,9 % de la mortalité sur les routes a été enregistrée en avril 2011 par rapport à avril 2010

355 personnes sont mortes dans un accident, contre 296 un an plus tôt.Cette augmentation, due à "une série d'accidents particulièrement graves et à un relâchement préoccupant des comportements, confirme malheureusement la tendance à la hausse inquiétante constatée depuis le début de l'année" 2011, note la Sécurité routière.
Article rédigé par France2.fr
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Après l'accident qui a fait 7 morts le 28 avril sur l'autoroute A 10 à Marcillac (Gironde) (AFP - NICOLAS TUCAT)

355 personnes sont mortes dans un accident, contre 296 un an plus tôt.

Cette augmentation, due à "une série d'accidents particulièrement graves et à un relâchement préoccupant des comportements, confirme malheureusement la tendance à la hausse inquiétante constatée depuis le début de l'année" 2011, note la Sécurité routière.

En avril, selon la Sécurité routière, le nombre de personnes blessées a très légèrement baissé: 7295 contre 7335 un an auparavant, soit une très légère baisse de 0,5 %.

Depuis le début de l'année 1267 personnes ont trouvé la mort sur les routes françaises, contre 1123 au cours des quatre premiers mois de 2010, soit une augmentation de 12,8 %.

"Les vacances de printemps ont été endeuillées par un nombre exceptionnellement élevé d'accidents au bilan humain particulièrement lourd", ajoute la Sécurité routière dans sion communiqué: "huit accidents à eux seuls ont causé la mort de trente personnes, dont l'accident particulièrement tragique survenu le 28 avril sur l'A10 à Marcillac (Gironde) entre un poids lourd et un minibus, au cours duquel sept personnes ont trouvé la mort". Parmi elles, un enfant de huit ans. Le week-end des 16 et 17 avril, deux accidents provoqués par des chauffards ont tué six personnes dont trois enfants en Seine-et-Marne.

Le mois d'avril 2001 a été "exceptionnellement chaud", ce qui implique automatiquement l'augmentation des trafics, précise le communiqué.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.