Cet article date de plus d'onze ans.

Un arrêté sur l'apposition de photos sur les paquets de cigarettes pour des avertissements sanitaires, doit être publié

La publication est atendue "d'ici la fin de l'année", a annoncé lundi le ministère de la santé.En janvier dernier, la ministre avait indiqué vouloir apposer "des images chocs", comme des malades atteints de cancer du poumon, sur les paquets de cigarettes, qui ne comportent actuellement qu'un avertissement sanitaire écrit, comme "Fumer tue".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (France 3)

La publication est atendue "d'ici la fin de l'année", a annoncé lundi le ministère de la santé.

En janvier dernier, la ministre avait indiqué vouloir apposer "des images chocs", comme des malades atteints de cancer du poumon, sur les paquets de cigarettes, qui ne comportent actuellement qu'un avertissement sanitaire écrit, comme "Fumer tue".

Une réunion en ce sens a eu lieu lundi matin entre les fabricants de cigarettes et la Direction générale de la santé, ont indiqué à l'AFP plusieurs cigarettiers.

Selon eux, le projet d'arrêté prévoit que les images choc ne figurent qu'au verso du paquet, donc ne serait pas visible par le client d'un bureau de tabac, et couvre environ 40% de la taille du paquet. L'arrêté prévoit un délai de mise en oeuvre de 12 mois, ont indiqué des porte-parole de Imperial Tobacco et de British American Tobacco.

"Techniquement, changer tous les paquets en 12 mois, c'est irréalisable", explique encore Céline Audibert. "Nous sommes 4 fabricants, qui avons parfois 400 emballages à changer. Et il y a seulement trois entreprises capables de modifier les cylindres d'impression. Il va y avoir un embouteillage".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.