Cet article date de plus de deux ans.

Cantal : le pari réussi d'un maire pour redynamiser sa commune

Publié Mis à jour
Cantal : le pari réussi d'un maire pour redynamiser sa commune -
Cantal : le pari réussi d'un maire pour redynamiser sa commune Cantal : le pari réussi d'un maire pour redynamiser sa commune - (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - J.Ababsa, B.Blanc, J.Sarfati, S.Ripaud, L'Atelier Duho, C.Zacchia
France Télévisions
France 2

Depuis quelque temps, le village de Parlan (Cantal) revit, avec l'arrivée de nouvelles familles grâce à l'action du maire. C'est un nouvel épisode du feuilleton du 13 Heures, qui vous fait découvrir cette semaine la renaissance de communes françaises. 

En 2008, le maire de la commune de Parlan (Cantal), Michel Teyssedou, entame son premier mandat et fait face à un gros problème : l'Éducation nationale a décidé de retirer un poste d'instituteur en raison du manque d'élèves. Le maire a alors une idée : acheter des terrains agricoles pour les donner à de jeunes couples qui s'installent. La seule condition est de rester au moins 10 ans dans la commune. Audrey et Paul sont parmi les premiers à s'être installés sur la commune. Depuis, Audrey a installé son salon de coiffure. C'est la mairie qui lui loue le local.

Une esthéticienne devrait s'installer

Alors qu'elle comptait 1 000 âmes au début du XXème siècle, Parlan a commencé à perdre ses habitants vers les années 70, du fait de son enclavement. Grâce au maire, la commune est passée de 280 habitants en 2008 à 467 aujourd'hui. Cette augmentation permet de ramener de la clientèle dans les commerces, mais aussi d'investir plus dans la commune, grâce aux impôts locaux et aux dotations. Bientôt, une esthéticienne venue de Paris devrait installer son institut dans la commune. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.