Cet article date de plus de huit ans.

Publicité sur l'alcool : les députés modifient la loi Evin contre l'avis du gouvernement

Les députés ont refusé de revenir sur un amendement du Sénat qui distingue information et publicité sur l'alcool.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des bouteilles de vin, le 1er juin 2015, à Paris.  (CITIZENSIDE / AURELIEN MORISSARD / AFP)

Les députés ont modifié dans la nuit de mercredi 10 à jeudi 11 juin la loi Evin. Ils ont refusé de revenir sur un amendement du Sénat qui distingue information et publicité sur l'alcool, a précisé une source parlementaire. 

>> Lire aussi : Enquête. Loi Evin : le lobby du vin fait le forcing au Parlement

Lors de l'examen en commission en seconde lecture du projet de loi Macron, les députés n'ont pas suivi le gouvernement, qui avait demandé la suppression de cet amendement du sénateur Gérard César (Républicains), adopté début mai par la Haute Assemblée.

Distinguer la publicité de l'information

Le sénateur de la Gironde a proposé d'atténuer les effets de la loi Evin pour mieux distinguer la publicité de l'information, et permettre aux médias de parler plus librement de vin sans risquer d'être poursuivis. Un impératif, selon lui, tant les contours juridiques seraient flous en matière de presse. "Toute évocation du vin, par exemple, dans un contenu journalistique, culturel, artistique, de divertissement ou encore œnotouristique peut être désormais condamnée", expliquait ainsi l'objet de l'amendement adopté au Sénat le 6 juin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.